LA F.F.A.M.P.

Fermer Accès aux activités FFAMP

Fermer Actions

Fermer CORRESPONDANTS REG.

Fermer Géologia

Fermer La FFAMP

Fermer La FFAMP en France

Fermer La lettre d'info

Fermer RENCONTRES

Fermer Sorties- Voyages

Fermer infos adhérents

Activités Assoc.

Fermer Vos actions

Fermer Divers

Fermer Expo-collections

Clubs adhérents
SCOLAIRES
S.V.T.
Patrimoine Géol.
DIAPORAMAS

Fermer  Activités1998

Fermer  Activités2003

Fermer  Activités2005

Fermer  Activités2007

Fermer  Activités2008

Fermer  Activités2009

Fermer  Activités2010

Fermer  Activités2011

Fermer  Activités2012

Fermer  Activités2013

Fermer  Activités2014

Fermer  Activités2015

Fermer  Activités2016

Fermer  Activités2017

Fermer  DIVERS

Fermer  minéraux

Archives Activités
COLLECTIONS
VIDEOS

Vous et la loi - condamnation-01


Condamné pour pillage de minéraux dans une ancienne mine de Haute-Saône

     Ca fait des lustres que la CPEPESC surveille une ancienne mine des Vosges haute-saônoises qui présente à la fois un intérêt écologique (présence de chauves-souris) et archéologique (vestiges & patrimoine minier), et n’hésite pas à saisir la justice lorsque cela est nécessaire, tout particulièrement contre les pilleurs d’anciennes mines.

     C’est ainsi qu’un couple de Vosgiens a été convoqué le 16 juillet 2010 devant le tribunal correctionnel de Lure. Collectionneur, l’homme récupérait les « pierres » (hématites, agates...), tandis que son amie participait à la vente sur internet.

     Le prévenu était non seulement un pseudo-claustro, mais aussi un mauvais menteur : « Je ne suis pas rentré dans la galerie : quand j’ai vu les barreaux [de la grille], je suis reparti ». Photos à l’appui, les deux membres représentant la CPEPESC à l’audience ont montré au tribunal, que masqués derrière un mur, les barreaux ne sont visibles que depuis l’intérieur de la mine !

     Le couple a été déclaré coupable des faits reprochés. Le tribunal a condamné l’homme à un mois de prison avec sursis et 600 € d’amende dont 300 € avec sursis. Son amie a écopé de 300 € d’amende. Le couple est condamné à verser 1 500 € de dommages et intérêt à la CPEPESC.

     Un jugement qui espérons-le servira de leçon : Les pilleurs de minéraux doivent réaliser que les sites protégés sont surveillés et que l’on peut être lourdement sanctionné pour ce genre d’activité.

 


Date de création : 28/10/2010 # 19:39
Dernière modification : 04/06/2015 # 19:11
Catégorie : Vous et la loi
Page lue 5503 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


INFOS
Informations RSS
Nous contacter
Connexion
Votre login :

Votre mot de passe :

Se souvenir de moi

Mot de passe perdu ?
Pas encore membre ?

Nombre de membres 

Connectés : 9

Nombre de membres 9 visiteurs
Nombre de membres 0 membre

Statistiques

823764 visiteurs

Record connexions simultanées :
261, le 02.09.2019

» Forum : 18
» Sujets : 55
» Réponses : 50

Ajouter aux favoris Ecrire à AUBRUN Philippe Version mobile

Qui visite?

En ligne


United States : 6

Visiteurs par pays

Argentina2
Australia63
Belgium10
Bulgaria4
Canada41
China34
Czech Republic1
Denmark8
Estonia2
Europe4
France422
Germany110
Greece5
Hungary4
Iceland5
India1
Israel4
Italy80
Japan2
Kazakhstan1
Latvia4
Luxembourg13
Mexico2
Netherlands59
Norway7
Poland2
Portugal4
Romania13
Russia34
Slovak Republic18
South Africa2
Spain10
Sweden5
Switzerland51
Ukraine5
United Kingdom198
United States10402

Vous venez de :


C6GuppY

PRATIQUE
PHOTOS
diapo aléatoire

2017-05-graissessac-musee

Gestion Association
Texte à méditer :  
L'Amateur respecte la propriété
  

Agréments et Partenaires

Agréée Jeunesse et Education populaire
Tête de réseau de la Conférence Permanente pour le Patrimoine Géologique
Partenaire de la Société Géologique de France
Membre de la Fédération Française des Sociétés des Sciences Naturelles
Membre de l'Association Paléontologique Française

loganim.gif   Sgf_Log.jpg   logoFFSSN.jpg logo-APF.jpg

 


^ Haut ^
  Aller en Haut - Go Up
Aller en bas - Go Down